L'autre Super Mario fête son retour aux affaires

LE CANNET Il y a eu Mario, le Belge de Star Academy. Il y a eu, aussi, le triomphe de Mario De Clercq, récent champion du monde de cyclo-cross. Mais le véritable Super Mario ou, plus exactement, le premier des trois, c'est quand même Mario Cipollini.
Voilà que l'Italie s'est rappelé au bon souvenir de tous en s'imposant dans la 2e étape du Tour Méditerranéen jeudi.
Tout au long de la journée le peloton est resté groupé sous une pluie battante. Sur un sol extrêmement glissant quelques coureurs, dont Serge Baguet et Kurt Van de Wouwer, n'ont pris aucun risque et ont laissé le peloton rouler. D'autres, comme Tom Steels, souffraient de problèmes physiques à cause de ce mauvais temps et n'ont pas pris part à l'emballage final. Le sprinter australien à succès de ce début de saison, le Lotto-Adecco Robbie McEwen a évité une chute et a préféré, lui aussi, faire une croix sur la victoire partielle. Ensuite tous ont attendu ce sprint très bien préparé par la formation Acqua & Sapone-Cantina Tollo, la nouvelle équipe de Cipollini dont le premier sprint massif de la saison fut synonyme de première victoire. Quant à Michele Bartoli, il cède la tête de l'épreuve à son équipier Petacchi.

2e étape
1. Mario Cipollini (Ita/Acqua e Sapone)
les 176 km en 4h24:35 (moyenne: 38,049 km/h)
2. Thor Hushovd (Nor) m.t.
3. Gabriele Balducci (Ita) m.t.
4. Alessandro Petacchi (Ita) m.t.
5. Jeremy Hunt (G-B) m.t.
6. Michele Bartoli (Ita) m.t.
7. Stuart O'Grady (Aus) m.t.
8. Guido Trenti (USA) m.t.
9. Jose-luis Arrieta (Esp) m.t.
10. Eddy Mazzoleni (Ita) m.t.

Classement général
1. Alessandro Petacchi (Ita/Fassa Bortolo) en 5h02:45
2. Michele Bartoli (Ita) à m.t.
3. Roberto Petito (Ita) m.t.
4. Nicola Loda (Ita) m.t.
5 Paolo Tiralongo (Ita) m.t.
6. Fabio Baldato (Ita) m.t.
7. Serhiy Honchar (Ukr) m.t.
8. Thor Hushovd (Nor) 0:01
9. Stuart O'Grady (Aus) 0:07 10. Christopher Jenner (Fra) m.t.