"Je n'ai plus mal depuis quelques jours", a commenté l'Américain qui faisait partie d'un groupe de tête durant 20km


MOGOLLON Dans une première étape remportée par Levi Leipheimer son compatriote et coéquipier chez Astana, l'Américain Lance Armstrong a pris la 8-ème en ouverture du Tour of the Gila, synonyme de rentrée en compétition chez lui aux Etats-Unis pour le septuple vainqueur du Tour de France après sa fracture de la clavicule. L'étape était longue de 115km entre Silver City et Mogollon.

Levi Leipheimer, Lance Armstrong et Chris Horner (Astana aussi) ont tous les trois obtenu une dérogation - à la demande de l'UCI - pour prendre part à l'épreuve qui n'autorise pas d'équipes de ProTour.

Lance Armstrong, 37 ans, s'était fracturé la clavicule droite le 23 mars dernier lors d'une chute au Tour de Castille y Leon en Espagne. L'Américain prépare le Tour d'Italie pour lequel il a confirmé qu'il serait bien au départ, la semaine prochaine, le 9 mai, à Venise. Sa participation au Giro, la première de sa carrière, avait été un temps menacée par sa blessure.

Lance Armstrong satisfait de son retour à la compétition


"Je me sens mieux que ce à quoi je m'attendais", a dit l'Américain à propos de sa convalescence. Armstrong espère pouvoir participer au Tour d'Italie, dont le départ sera donné le 9 mai à Venise, et au Tour de France cet été.

"Je me sens bien, la convalescence s'est bien passée", a-t-il ajouté tout en précisant qu'il lui fallait encore perdre un peu de poids.
Le Texan s'est fracturé la clavicule droite lors d'une chute au Tour de Castille et Leon, en Espagne, le 23 mars. Il s'est fait poser une plaque de métal et 12 vis pour consolider sa clavicule.

"Il y a tellement de matériel là-dedans que ça ne va pas bouger", a souri Armstrong après avoir pris la huitième place de la première étape du Tour de Gila, une épreuve de niveau national. Il participe à cette course officiellement en tant que coureur indépendant mais ses coéquipiers de l'équipe Astana, Levi Leipheimer et Chris Horner, sont à ses côtés.

Leur manageur Philippe Bruyneel a également fait le déplacement depuis l'Europe pour suivre leurs performances. "Le but pour Lance est de s'adapter au rythme, à la vitesse, aux accélérations du peloton, a expliqué Bruyneel à propos de cette épreuve en cinq étapes. On va aussi voir comment il se sent. Aujourd'hui il était bien, il a travaillé pour Levi (Leipheimer) jusqu'à ce que ce dernier lance son attaque."

Nervosité

Armstrong a cependant avoué un peu de nervosité, surtout après avoir vu deux coureurs chuter: "Vous essayez juste de faire attention et d'anticiper les chutes devant vous", a-t-il expliqué.

L'Américain est aussi revenu sur sa chute le mois dernier: "Il y a tous les effets néfastes, vous avez mal, vous ne pouvez plus faire de vélo et psychologiquement vous avez 37 ans, vous êtes là dans un fossé en Espagne... Vous vous demandez: +OK, maintenant qu'est-ce que je fais ?+ Mais maintenant ça revient bien et je prends toujours du plaisir".

Le Texan a en tout cas affirmé qu'il était toujours tourné vers le Tour de France. "On verra comment ça se passe en Italie, puis en juin je serai aux Etats-Unis pour m'entraîner et préparer le Tour, a-t-il précisé. C'est le plus grand de tous et je vais y aller pour faire du mieux que je peux."
Armstrong, Leipheimer et Horner rejoindront le reste de l'équipe Astana la semaine prochaine.


Résultats:

1-ère étape

1. Levi Leipheimer (USA/Mellow Johnny's) 3h36:02
2. Peter Stetina (USA/Felt-Holowesko Partners-) à 0:49
3. Christopher Baldwin (USA/BOULDER) 1:00
4. Matt Cooke (USA/RideClean) 1:12
5. Burke Swindlehurst (USA/Bissell Pro Cycling) 1:18
6. Florian Stalder (Sui/Team B) 1:23
7. Rory Sutherland (Aus/OUCH Pro Cycling Team p/b) 1:36
8. Lance Armstrong (USA/Mellow Johnny's) 1:40
9. Tyler Wren (USA/Colavita Sutter Home p/b) 1:46
10. Scott Nydam (USA/Team B)

© La Dernière Heure 2009