Marc Hirschi et Tadej Pogacar étaient les grands absents au départ de la Flèche wallonne mercredi. En raison des deux cas positifs détectés au sein de leur équipe UAE Team Emirates, les deux coureurs et leurs équipiers n’ont pas été autorisés à prendre le départ de la course disputée entre Charleroi et Huy.

Si les règles en vigueur en Belgique obligent les cas contacts de personnes infectées à observer une quarantaine stricte de sept jours, le dernier vainqueur du Tour de France et ses équipiers ont pallier leur forfait obligatoire sur la Flèche par une reconnaissance des 200 derniers kilomètres de Liège-Bastogne-Liège. Le Slovène se permettant même de battre son record personnel dans la Côte de Stockeu sur la célèbre application Strava, utilisée par la plupart des coureurs du peloton. Une Doyenne que l’équipe Emirates espère toujours disputer.

Car les tests positifs de Diego Ulissi et du patron Mauro Gianetti s’avéreraient être des faux positifs. Même si aucune communication officielle n’a été faite, les deux hommes ont subi trois autres tests (deux autotests et un PCR) qui se sont tous avérés négatifs et ils ne présentent aucun symptôme.

Si l’équipe n’a pas été autorisée à courir la Flèche wallonne, cela pourrait donc quand même être le cas de la Doyenne. "Nous avons eu le feu vert pour disputer la Doyenne", a expliqué le responsable presse de l’équipe du Golfe ce jeudi, "à la condition que toute l’équipe rende un test négatif ce vendredi. Il ne s’agit pas d’un test supplémentaire mais bien du même test que toutes les autres équipes doivent rendre trois jours avant une épreuve."

Si Ulissi ne sera pas au départ de Liège-Bastogne-Liège et que Mauro Gianetti est déjà rentré chez lui en Suisse, Pogacar et Hirschi devraient donc pouvoir défendre leurs chances à Liège où ils feront figure de favoris aux côtés de Julian Alaphilippe et Primoz Roglic.