La scène a été filmée par son compagnon d'entraînement.

Le coureur professionnel sud-africain Nic Dlamini, membre de l'équipe Dimension Data, a été violemment arrêté par la police de son pays alors qu'il s'entraînait dans les alentours de Cape Town. Selon des témoins, la police a tenté d'arrêté le coureur pour contrôler son identité. Ce faisant, ils lui ont barré la route alors qu'il évoluait environ à 60 km/h dans une descente.

Visiblement mécontent de la manière dont le contrôle s'est déroulé, Nic Dlamini a tenté de résister. Il s'est alors fait violemment plaquer contre la voiture de police et s'est fait casser le bras par l'un des policiers avant d'être embarqué dans le fourgon de police. Emmené à l'hôpital, il a été pris en charge par l'équipe médicale.

Suite à la polémique, SAN Parks, la société chargée de contrôler les parcs nationaux en Afrique du Sud, a réagi en affirmant que le coureur n'avait pas l'autorisation de circuler sur cette route et qu'il se serait casser le bras... tout seul.