Un duel entre puncheurs est attendu à Geelong.

Ce dimanche la première course d’un jour du calendrier WorldTour se dispute à l’autre bout du monde, en Australie. À un mois de la première véritable classique du printemps, le Circuit Het Nieuwsblad, la Cadel Evans Great Ocean Road Race, disputée pour la première fois en 2016, promet une belle bagarre entre les puncheurs et les sprinteurs.

Sur le circuit vallonné dessiné dans les rues de Geelong dans le sud de l’Australie, les sprinteurs tels que Caleb Ewan, Sam Bennett et Elia Viviani tenteront de s’accrocher dans les multiples ascensions du parcours. Si l’Australien et l’Irlandais ont montré une bonne forme en remportant chacun deux courses depuis le début de la saison, l’Italien, tenant du titre, se remet toujours de sa lourde chute de la semaine dernière sur le Tour Down Under.

Face à eux, les puncheurs comme le vainqueur de l’édition 2018, Jay McCarthy ou le Sud-Africain Daryl Impey demanderont à leurs équipiers de durcir la course pour éviter une arrivée massive.

Brillant sur les différents sprints du Tour Down Under la semaine dernière, Jasper Philipsen et son équipe, UAE, font l’impasse sur l’épreuve australienne de ce dimanche.