Le jeune Français de 21 ans s’impose pour sa deuxième course chez les pros.

En Belgique, on peut se réjouir d’avoir des jeunes avec un énorme talent. Avec le phénomène Remco Evenepoel, mais aussi avec Ilan Van Wilder et de nombreux autres. En France aussi, il y a de la relève. Derrière le leader charismatique qu’est Julian Alaphilippe, de nombreux jeunes Français font parler d’eux. À l’image de Benoît Cosnefroy, ancien champion du monde espoir et promis à un bel avenir, lui qui vient de remporter le Grand Prix de la Marseillaise.

Ou à l’image d’Alexys Brunel qui s’est imposé, ce mercredi, sur l’étape d’ouverture de l’Étoile de Bessèges. Âgé de 21 ans, il se souviendra longtemps de ses débuts chez les pros ! Puisqu’il a trouvé l’ouverture pour décrocher son premier succès dès son deuxième jour de course !

Alexys Brunel est bien connu en Wallonie, lui qui a brillé chez les jeunes sur les classiques wallonnes. Chez les juniors, il avait remporté la Philippe Gilbert en 2015 avant de n’y être devancé que par Thomas Pidcock, un an plus tard. Chez les espoirs, cet ancien champion d’Europe du chrono juniors avait terminé troisième de Liège-Bastogne-Liège espoirs, en 2018 et remporté, notamment, le Paris-Tours des moins de 23 ans.

"C’est une grande fierté, ce premier succès, je m’en souviendrai toujours", souffle Alexys Brunel, qui est sorti en force à trois kilomètres de l’arrivée du groupe de tête, forgé par des bordures. Il a offert à son équipe Groupama-FDJ son premier succès 2020, elle qui peut également compter sur d’autres jeunes prometteurs, comme Valentin Madouas ou David Gaudu.