L'Espagnol espère surtout avoir du beau temps

LIÈGE Ce n'est un secret pour personne : Valverde, qui fête son anniversaire ce samedi, déteste le mauvais temps. Dès lors, c'est le premier sujet qu'il aborde généralement avec toute personne locale qu'il rencontre à l'hôtel.

Il a déjà entendu que la météo n'allait pas rester telle que ces derniers jours.

On prévoit peut-être quelques averses en fin de journée de dimanche, ce qui fait froncer les sourcils à notre espagnol.

"Bah ! on verra, dit Valverde. Me voilà arrivé à une échéance importante de ma saison. Je suis favori parce que je l'ai été ces dernières années, mais moi, je sais que je ne me suis pas entraîné de la même manière que les autres fois, car ma première préoccupation est d'être au top de ma forme pour le Tour de France; je ne voulais pas laisser tomber mes classiques de prédilection. Ce dimanche, ce sera un peu tout ou rien, mais j'assumerai mon rôle de favori." C'est qu'il a une réputation à défendre.



© La Dernière Heure 2009