Cyclisme

Lauréat du Prix du Flandrien, il a fait le point sur sa revalidation : il espère partir en stage en Espagne en décembre avec son équipe Jumbo-Visma. Et aussi disputer quelques cyclo-cross.

Après avoir remporté, mardi soir, le Prix du Flandrien, attribué par nos confrères du Nieuwsblad au meilleur coureur belge de la saison, Wout Van Aert a fait le point sur sa revalidation. Le champion de Belgique du contre-la-montre avait le sourire : celle-ci évolue bien. Après son accident sur la route de Pau, sur le dernier Tour de France, le routier-cyclocrossman peut petit-à-petit augmenter ses entraînements. "Ces dernières semaines, je suis passé par tous les états", a-t-il déclaré lors de la cérémonie de remise des prix. "Tous sauf celui de sportif de haut niveau. Mais je suis content de l’évolution de ma revalidation."

Il a d’ailleurs prévu de partir en stage en Espagne le 11 décembre avec son équipe Jumbo-Visma. "J’ai besoin de me fixer des petits objectifs, on verra si c’est réalisable", ajoute Wout Van Aert. "Tout comme on verra si je peux refaire des cyclo-cross cet hiver. C’est mon ambition, mon envie. Je pense que c’est nécessaire. Cela me ferait du bien. Nous sommes à deux mois du Championnat de Belgique. Je ne suis pas encore en état de construire une condition. Mon plus long entraînement a été une sortie de trois heures. Quand je me sentirai prêt à faire du cyclo-cross, j’en referai. Même si je termine quinzième… Cette discipline est importante pour l’explosivité."

Wout Van Aert a visiblement le moral. Et bon espoir de monter progressivement en puissance ces prochains mois. "Ce Trophée du Flandrien est une motivation supplémentaire pour continuer à travailler dur ces prochaines semaines", ajoute-t-il. "J’espérais l’obtenir. Même si je ne me considérais pas comme le favori. Selon moi, c’était Philippe Gilbert le favori. Ou Remco Evenepoel, qui a également fait une solide saison. Je me souviens que j’avais été totalement surpris par sa victoire à la Clasica San Sebastian. J’en étais quasiment tombé de ma chaise en le voyant s’imposer !"

Et lui, quel bilan tire-t-il de sa saison ? "J’en suis satisfait : j’ai fait un bon printemps et un bon Tour de France et entre ces deux périodes, j’ai brillé au Critérium du Dauphiné et j’ai gagné le Championnat de Belgique du contre-la-montre. Concernant les classiques, j’ai été satisfait. Même si j’ai été déçu du Tour des Flandres et de Paris-Roubaix. Je n’y avais pas mon niveau des semaines précédentes. J’ai sans doute été le Belge le plus constant sur les classiques. Et je sais que mon Tour de France a marqué les esprits. Même si j’ai du le quitter sur chute."