C'est sans surprise que Wout Van Aert s'est vu décerné le titre de Sportif belge de l'année 2020 organisé par Sportpress, l'association des journalistes sportifs belges. Une récompense honorifique qui vient déjà s'ajouter à une belle collection : Flandrien, Vélo de cristal, Mérite sportif, le coureur de Jumbo-Visma a été récompensé de sa magnifique saison 2020 : vainqueur de Milan-Sanremo et des Strade Bianche en août avant de disputer un Tour de France extraordinaire au service de ses leaders tout en gagnant deux étapes, et en terminant deuxième des championnats du monde sur route et de CLM ainsi que du Tour des Flandres.

Le Belge, qui a repris sa saison de cyclo-cross à Courtrai fin novembre, pense déjà beaucoup à la saison prochaine où il espère faire aussi bien : "Est-ce que la saison prochaine doit être plus belle que celle-ci ? C'est une bonne question. Si je peux à nouveau remporter un monument, ne serait-ce pas suffisant ? Ou dois-je absolument en remporter deux ? Je ne pense pas. Je vais essayer de remporter les courses que je n'ai pas encore gagné. Un titre par exemple", expliquait Van Aert dans les colonnes du Laatste Nieuws cette semaine, "Je pense au maillot arc-en-ciel mais aussi au titre olympique."


Si les objectifs précis et son programme de course pour la prochaine saison doivent encore être discutés avec son équipe Jumbo-Visma, Van Aert espère déjà avoir plus de liberté sur le Tour de France en 2021 : "J'ai pris beaucoup de plaisir à aider Roglic et Dumoulin cette année sur la Grande Boucle et j'aiderai encore certainement mes équipiers dans cette année", a déclaré le triple vainqueur d'étapes, "Mais je me suis également découvert en tant que candidat pour le maillot vert. Je n'ai pas l'intention d'abandonner cela. Je veux faire partie du tout mais si une étape me convient, j'aimerais ne pas avoir à me sacrifier. Et je veux également essayer de prendre le maillot jaune lors du premier week-end."

Des exigences que l'équipe va devoir combler si elle ne veut pas voir quitter son prodige à la fin de la saison prochaine. Car Van Aert arrivera alors en fin de contrat et, au vu de ses excellents résultats, il attire les convoitises des plus grandes formations.

Notamment de l'équipe Ineos, comme le rapporte le site néerlandais Wielerflits. L'équipe britannique se serait même déjà assis à la table des négociations avec le manager du Belge. 

L'équipe de David Brailsford a certainement les moyens de s'offrir les services de notre compatriote et recherche activement un nouveau leader pour renforcer son noyau en vue des classiques flandriennes. Mais il faudra également que le vice-champion du monde d'Imola reçoive la garantie de jouir de davantage de libertés sur le Tour de France. Cela pourrait en tout cas s'inscrire dans la nouvelle philosophie que Brailsford veut insufler à son équipe, à savoir courir plus offensivement et ne pas imposer un train effrené en tête de peloton, comme c'était souvent le cas ces dernières années.

De son côté, Jumbo-Visma espère pouvoir prolonger le contrat de Van Aert mais devra certainement lui proposer une grosse augmentation de contrat pour pouvoir le garder. Van Aert a déjà laissé entendre qu'il se sentait bien au sein de l'équipe néerlandaise et qu'il souhaitait prolonger mais peut-être pas à n'importe quel prix. Et il n'est pas certain que Jumbo-Visma puisse se permettre de faire des folies.