Très offensif vendredi à l’E3, Greg Van Avermaet a été plus discret, ce dimanche. 

"C’était une course totalement différente de vendredi", expliquait-il en sortant de la douche. "J’attendais plus de cette épreuve, mais le vent de face, dans le final, a bloqué la course. Je ne savais pas trop quoi faire, surtout que j’étais un peu esseulé." Il n’y a en effet que trois coureurs de son équipe qui ont terminé : Michaël Schar et Gijs Van Hoecke, à près de neuf minutes, et Van Avermaet, le seul représentant de CCC dans le groupe de tête.

"Oui, c’est dommage, car avoir un gars avec moi aurait pu m’être bénéfique, notamment pour être mieux protégé dans le groupe. Mais cela peut encore changer…" Vingtième à l’arrivée, Greg Van Avermaet n’a pas joué les premières places. "Un tel sprint, ce n’est pas trop mon truc", termine-t-il. Sans montrer l’air d’être inquiet. "Une course comme l’E3 me convient mieux que celle-ci, et le Tour des Flandres est plus comparable à l’E3 que Wevelgem."