Cyclisme

Après avoir vu la formation Etixx-Quick.Step à l'oeuvre au Qatar, Van Avermaet lui octroie le rôle de favori.

La saison dernière, Greg Van Avermaet a perdu le Circuit Het Nieuwsblad au sprint face au Britannique Ian Stannard. "Je n'ai plus cela en tête. J'ambitionne de disputer une aussi bonne course ce samedi", a prétendu le coureur BMC. "Après ma deuxième place, je n'ai pas bien dormi pendant plusieurs jours. Mais vous ne pouvez quand même pas rester comme cela pendant 365 jours. Ce samedi, je reçois une nouvelle chance de viser la victoire."

Van Avermaet a bien presté au Tour du Qatar où il a terminé 5e du classement final et 3e de la deuxième étape. Au Tour d'Oman, il a également sprinté pour la troisième place mais il a été devancé par Fabian Cancellara et Alejandro Valverde. "Je me suis bien préparé. Ma condition est aussi bonne que l'année dernière", a expliqué Van Avermaet. "A cette occasion, j'ai terminé deuxième mais j'ai été gêné par le froid. Pendant les derniers kilomètres, j'ai surtout songé à en finir le plus vite possible et pas à la victoire. Cette fois, les prévisions climatiques sont meilleures et je peux livrer une aussi bonne prestation. Je suis dans tous les cas très motivé par cette première course en terre flamande."

Après avoir vu la formation Etixx-Quick.Step à l'oeuvre au Qatar, Van Avermaet lui octroie le rôle de favori. "Ils étaient impressionnants. Terpstra, le vainqueur du Tour, Boonen, Vandenbergh et Van Keirsbulck ont tous bien roulé. J'ai également vu un Stybar très en verve en Algarve. Comme les autres saisons, ils vont devoir assumer le poids de la course parce qu'ils forment l'équipe la plus forte au départ."