Cyclisme

Extrêmement déçu par sa 12e place dimanche dernier sur Paris-Roubaix, Greg Van Avermaet referma son printemps des classiques au soir de l’Amstel Gold Race. 

Une dernière occasion pour le champion olympique d’épingler un succès d’envergure dans un début de saison qui n’aura pas répondu aux attentes. "Je n’ai pas fait de super résultat jusqu’ici, c’est vrai, mais j’ai été régulier, juge le Waeslandien. L’Amstel Gold Race est la classique ardennaise qui me convient le plus. Nous avons suffisamment d’options dans l’équipe avec des coureurs comme Alessandro De Marchi et Serge Pauwels. Contrairement aux classiques de pavés, nous n’aurons pas la pression de contrôler la course."

Une semaine après être allé "comme jamais" au bout de lui-même sur Paris-Roubaix, Wout Van Aert emmènera de nouveau la formation Jumbo-Visma sur l’Amstel Gold Race que l’ex-triple champion du monde de cyclo-cross disputera pour la toute première fois de sa carrière. Une épreuve importante pour la formation néerlandaise qui s’appuiera sur un autre coureur belge en la personne de Floris De Tier. Seizième l’année dernière sur les hauteurs de Valkenburg, le Flandrien constituera l’un des lieutenants de choix de Van Aert dans une équipe qui comprendra également Gesink et Martens.