C'est l'option choisie par le champion du monde de cyclocross et son équipe Alpecin-Fenix dans son programme vers les classiques printanières.

Van der Poel avait entamé sa saison sur route au Tour des Émirats arabes unis avec une victoire dans la première étape dimanche, mais, lundi, son équipe avait quitté la course en raison d'un test positif de l'un des membres de son staff. Van der Poel, testé négatif, avait pu rentrer chez lui.

"Je serai au départ de Kuurne-Bruxelles-Kuurne avec un bon sentiment après ma victoire au Tour des Emirats arabes unis", a confié Mathieu van der Poel, 26 ans, cité par le communiqué de son équipe jeudi. "C'est bien d'avoir un jour de course en plus avant d'aller en Italie, mais je prends le départ aussi avec confiance et j'espère une bonne course. En fait, j'aurais bien voulu terminer le Tour des Emirats arabes unis, surtout parce que l'on s'était bien placé au général après la première étape, et que l'on aurait pu faire un bon classement avec l'équipe. Mais je suis aussi heureux d'avoir pu rentrer rapidement et sans problèmes, ainsi notre campagne des classiques printanières n'est pas perturbée. On peut se montrer ambitieux à Kuurne. Je pense pouvoir être une plus value pour Tim (Merlier), qui est pour moi l'un des hommes les plus rapides du peloton et en même temps on peut parier sur deux chevaux."

Le programme du Néerlandais passe ensuite par les Strade Bianche le 6 mars et Milan-Sanremo le 20 mars.