Mathieu van der Poel a dompté les murs autour de Castelfidardo. Dans une étape très difficile et idéale pour les puncheurs avec la répétition des petites ascensions, le Néerlandais a faussé compagnie à ce qu'il restait du peloton à 51 kilomètres de l'arrivée.

Les coureurs placés au classement général se sont expliqués dans le dernier passage du mur de Castelfidardo. Tadej Pogacar a attaqué et personne n'a été capable de le suivre. Pas même Wout Van Aert. Les deux hommes se sont livrés à un mano à mano à distance dans les derniers kilomètres menant à l'arrivée. Finalement c'est le Slovène, maillot de leader sur les épaules, qui a fait la bonne opération en grappillant une quarantaine de secondes sur le Belge qui consolide néanmoins sa deuxième place au général.

Devant, Van der Poel a dû lutter pour contenir le retour du vainqueur du dernier Tour de France. Il l'a finalement emporté avec 10 secondes d'avance sur le Slovène, 2e de l'étape mais qui lui a repris près de 3 minutes dans les 10 derniers kilomètres. Il s'agit déjà de la quatrième victoire de la saison pour le coureur d'Alpecin-Fenix qui se pose un peu plus comme le grand favori au départ de Milan-Sanremo samedi prochain.