Dis-moi qui tu as battu et je te dirai quel coureur tu es. Mauri Vansevenant a parfaitement respecté cet adage pour aller cueillir son premier succès, ce dimanche.

L’Ostendais a en effet devancé Bauke Mollema (Trek-Segafredo), Mikel Landa (Bahrain-Victorius) et Nairo Quintana (Arkea-Samsic) à Larciano. "Ce n’était pas surprenant que les grosses attaques aient eu lieu dans la dernière montée, donc j’étais prêt et je me sentais assez frais pour les suivre quand elles sont survenues. Voir que j’étais dans un tel groupe avec des gagnants de grands tours et de monuments m’a procuré beaucoup de confiance", a expliqué le coureur Deceuninck-Quick Step.

Après avoir suivi les accélérations des cadors, Mauri Vansevenant n’avait plus qu’à conclure face à des adversaires qui ne sont pas redoutés pour leur pointe de vitesse. "Je savais que je pouvais compter sur un bon sprint, que j’ai généralement après une course difficile", a analysé le grimpeur belge.

Ce premier succès professionnel de Mauri Vansevenant tombe à point nommé, après ses excellentes prestations au Tour de la Provence et au Trophée Laigueglia. Et l’Ostendais compte bien ne pas s’arrêter là. "J’espère continuer ma saison, qui jusqu’à présent a été très bonne, dans la même veine", a confessé le coureur Deceuninck-Quick Step.

Mauri Vansevenant va poursuivre sa campagne italienne à l’occasion de la Semaine Coppi et Bartali (23 au 27 mars).