Mauri Vansevenant, fils de l'ancien professionnels Wim Vansevenant, a été un des quatre coureurs échappés dès le 10e kilomètre de la 84e Flèche Wallonne. Le jeune coureur de Deceuninck-Quick Step a été le dernier rescapé de l'échappée matinale, à l'approche du final dans la Mur de Huy. Il a chuté dans un virage, ce qui l'a privé de jouer le rôle qu'il voulait encore jouer. Il a toutefois pu accrocher la roue de Rigoberto Uran qui s'était lancé à sa poursuite. Les deux coureurs ont été récupérés par le peloton au pied de la dernière ascension du Mur.

"Mes sensations étaient très bonnes mercredi", a indiqué Mauri Vansevenant. "J'ai commencé la course en pleine confiance, alors que j'en étais à ma grande première dans une classique du World Tour. J'ai travaillé dans l'échappée des quatre coureurs, puis, quand j'ai réalisé que notre avantage diminuait, j'ai accéléré et j'ai fini par continuer seul à l'avant. J'étais encore capable de donner un bon rythme dans la finale mais je suis entré trop vite dans un virage et je suis tombé. Je me suis relevé et je suis remonté sur mon vélo, en continuant à pousser fort, mais l'aventure était finie. C'est dommage, car je suis convaincu que, sans cette chute, j'aurais pu me battre pour un bon résultat sans le Mur de Huy."