Cyclisme Interrogé par téléphone durant le direct de la RTBF sur la 7e étape du Tour, le sélectionneur national a évoqué le jeune prodige de la formation Deceuninck-Quick Step.

Remco Evenepoel semble se désintéresser des Mondiaux Espoirs, cette saison, dont il pourrait toutefois être le favori s'il décidait d'y participer. Rodrigo Beenkens, qui a profité du calme de la 7e étape du Tour pour téléphoner à Rik Verbrugghe, lui a alors demandé si Remco avait une chance d'être sélectionné pour le Mondial des pros, au Yorkshire. Sans donner de réponse définitive, celui qui fait également partie du staff de Bahrain-Merida a expliqué avoir discuté avec l'entourage de Remco de cette possibilité. "Mais le Yorkshire ne lui convient pas tellement, même si avec lui on peut s'attendre à tout", a-t-il déclaré. "Par contre, l'année prochaine, le tracé des Mondiaux en Suisse pourrait faire de lui l'un des favoris". Une petite phrase qui a retenu notre attention puisque le coureur de Schepdael n'aura alors que 20 ans.

Le circuit de Martigny (après un départ donné à Aigle) semble destiné aux purs grimpeurs, comme celui d'Innsbruck qui a sacré Valverde l'automne dernier. La petite Forclaz, une côte de 3,8 kilomètres à 9%, figure notamment sur ce circuit.

Il reste quatorze mois à Remco Evenepoel pour prouver qu'il peut jouer dans la même cour que les meilleurs grimpeurs du peloton s'il veut revendiquer le maillot arc-en-ciel avant même de pouvoir mettre les pieds dans un casino.