L'information de nos confrères du Nieuwsblad a rapidement été confirmée par Israel Start-Up Nation ce vendredi: le sélectionneur national belge Rik Verbrugghe la rejoint pour y assurer la coordination entre la direction et l'équipe sportive. Le natif d'Hélécine s'engage ainsi avec la future équipe de Chris Froome, à partir de 2021. Un sacré défi l'y attend puisque outre le quadruple vainqueur du Tour, Woods et Impey ont récemment signé pour cette équipe qui conservera Dan Martin encore un an, au moins.

Reste à savoir si Verbrugghe cumulera cette nouvelle fonction avec sa casquette de sélectionneur, ce qui semble être son souhait à l'aube d'une année chargée entre les JO et un Mondial qui se disputera en Belgique. Son nouvel employeur lui ouvre en tout cas la porte à ce sujet puisque le communiqué précise que "Rik sera autorisé à conserver son statut d'entraîneur national pour les U23 et Elites aux championnats d'Europe et du Monde."

Le principal intéressé nous a confirmé que si aucune mention des JO n'avait été faite dans le communiqué de son équipe, il existait bel et bien un accord pour le libérer en vue du rendez-vous de Tokyo.


Une décision avant la fin du mois ?

La balle est désormais dans le camp de la fédération belge qui doit choisir entre garder Verbrugghe comme sélectionneur en sachant qu'il cumulera les casquettes ou lui trouver un successeur. "Belgian Cycling félicite Verbrugghe avec cette nouvelle évolution de carrière et considère dans les semaines à venir si la combinaison éventuelle de ses activités au sein de la fédération reste réalisable au futur. Belgian Cycling prend le temps de faire le point en toute sérénité. Divers critères et scénarios seront examinés, entre autres au plan sportif, organisationnel et financier. Afin de travailler en toute sérénité, la fédération s’abstiendra de tout commentaire."

Une décision est attendue avant la fin du mois d'octobre.