On attend à nouveau la grande foule sur les 268 kilomètres du parcours du championnat du monde ce dimanche entre Anvers et Louvain. Tout le long du parcours, les spectateurs les plus chanceux pourront ramasser les bidons que les coureurs ont jeté près d'eux. Mais l'expérimenté coureur de Lotto Soudal, Thomas De Gendt a donné un conseil aux fans qui tomberont sur des bidons qui ne sont pas vides.

"Il ne faut jamais boire dans un bidon ramassé sur le bord de la route", insiste l'ancien vainqueur d'étape sur le Tour de France, "quand il y a trop de monde sur le bord de la route, comme c'est le cas sur le Tour de France par exemple (et comme ce sera sans doute le cas ce dimanche, NdlR), cela pose un gros problème aux coureurs quand ils doivent faire pipi."

Effectuer près de 270 kilomètres sans faire pipi alors que les coureurs boivent de grandes quantités d'eau, c'est quasi mission impossible. "Dans ce cas, il faut utiliser le plan B : un bidon. On le vide de son contenant et on vide sa vessie à l'intérieur."

Un supporter averti en vaut deux...