L'Espagnol Ion Izagirre (Astana) a remporté la 6e étape du Tour d'Espagne cycliste (WorldTour) reliant sur un parcours accidenté Biescas à Aramón Formigal avec une arrivée au sommet après 146,4km de course dans les Pyrénées aragonaises. Le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma), en difficulté, a du céder son maillot rouge de leader au classement général à l'Equatorien Richard Carapaz (Ineos Grenadiers), vainqueur du Giro l'an dernier.

La décision s'est jouée dans la dernière montée (1re catégorie), de 14,4km à 4,2% à 1.790m d'altitude. Pendant qu'Ion Izagirre, membre de l'échappée du jour, s'imposait en solitaire devant le Canadien Michael Woods (EF Pro Cycling) et le Portugais Rui Costa (EAU-Team Emirates) 2e et 3e à 25 secondes, la bataille pour le maillot rouge battait son plein. Pas au mieux, Primoz Roglic (20e à 1:38) était attaqué par Richard Carapaz qui finissait lui 12e à 55 secondes pour prendre les commandes du Giro.

Vingt-cinq coureurs ont formé la grosse échappée du jour avec notamment l'Espagnol Gorka Izagirre (Astana) le mieux classé au général, 19e à 3:37. de Primoz Roglic. Cela forçait ainsi les Jumbo-Visma a rouler lorsque l'écart approchait les 3:30 à 90 km du but. Izagirre endossait même virtuellement quelques kilomètres le maillot rouge de leader. L'écart s'est stabilisé autour des 4 minutes au fil des deux cols de 3e (Puerto Alto de Petralba) et de 2e catégorie (Puerto de Alto de Cotefablo).

Gorka Izagirre se permettait même de prendre, seul, les devants pour aborder la dernière montée avec 15 secondes d'avance sur ses anciens compagnons d'échappée et 3:10 sur le peloton maillot rouge.

Son aventure s'est arrêtée à 7 bornes de l'arrivée, alors que le peloton revenait sous les deux minutes. Ils n'étaient plus que dix en tête. C'est son frère, Ion Izagirre (Astana) qui attaquait à son tour à 3 km du but.

Pour le classement général, Richard Carapaz (2e à 13 secondes de Roglic) portait l'estocade dans les deux derniers kilomètres face à un Roglic à la peine.

Au général, Carapaz possède désormais 18 secondes sur le Britannique Hugh Carthy (EF Pro Cycling), 20 secondes sur l'Irlandais Dan Martin (Ineos Grenadiers) et 30 secondes sur Roglic.

Au classement de la montagne, Tim Wellens (Lotto Soudal) conservait son maillot pour un point sur Carapaz.

Cette étape avait été modifiée en raison de l'impossibilité de faire le détour prévu par la France en raison de la crise sanitaire. Le Portalet, l'Aubisque, le Soulor et le Tourmalet figuraient au programme.

Les coureurs bénéficient d'une journée de repos lundi avant une 7e étape mardi toujours accidentée sur un tronçon de 159,7 km entre Vitoria-Gasteiz au pays Basque et Villanueva de Valdegovia. La journée comprend deux passages par l'Alto d'Orduña (1re catégorie), avec des rampes à 14 %. Le dernier passage a lieu à 18 km de la ligne d'arrivée, précisent les organisateurs.

La Vuelta se terminera le 8 novembre à Madrid.