Sam Bennett (Deceuninck-QuickStep) a remporté la 4e étape du Tour d'Espagne, disputée vendredi entre Garray et Ejea de los Caballeros sur 191,7km. L'Irlandais a devancé au sprint Jasper Philipsen (UAE-Team Emirates) et l'Italien Jakub Mareczko (CCC).

L'Allemand Pascal Ackermann (Bora-hansgrohe) et Gerben Thijssen (Lotto Soudal) complètent le top 5 de l'étape, au terme de laquelle le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma) a conservé le maillot rouge de leader.

La course a été animée par une échappée dès le premier kilomètre. Quatre coureurs, le Britannique Harry Tanfield (AG2R La Mondiale), les Espagnols Luis Angel Mate (Cofidis) et Jesus Ezquerra (Burgos-BH), et le Sud-Africain Willem Smit (Burgos-BH), ont compté jusqu'à quatre minutes d'avance.

Les quatre hommes ont été repris dans les quinze derniers kilomètres. La formation Deceuninck-QuickStep a alors pris les choses en main à deux kilomètres du terme pour placer idéalement Sam Bennett en vue du sprint. Jasper Philipsen a lancé les hostilités de loin mais c'est Bennett qui a finalement passé la ligne en tête.

Sam Bennett a offert à l'Irlande un second succès d'affilée sur la Vuelta au lendemain de la victoire de Dan Martin dans la 3e étape. Bennett, maillot vert du dernier Tour de France, a décroché sa 49e victoire en carrière, la 3e sur la Vuelta après ses deux bouquets l'an dernier.

Samedi, la 5e étape reliera Huesca à Sabiñanigo sur 184,4 km. La Vuelta s'achève le 8 novembre à Madrid.