Le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma) a repris le pouvoir de la Vuelta en reprenant le maillot rouge de leader grâce à sa victoire dans le contre-la-montre faisant office de 13e étape du Tour d'Espagne cycliste (WorldTour), disputé mardi sur 33,7 km entre Muros et le Mirador de Ézaro, une grosse montée d'1,8 km à 14,8%.

L'Équatorien Richard Carapaz (Ineos Grenadiers) a dû lui céder sa place de leader pour 39 secondes.

Roglic a parcouru la distance en 46:39 à 43,344 km/h de moyenne, battant pour une seconde l'Américain Will Barta (CCC), 24 ans, qui a cru très longtemps tenir sa première victoire professionnelle. Le Britannique Hugh Carthy, de la formation EF Pro Cycling, est 4e à 25 secondes, juste derrière le Portugais Nélson Oliveira (Movistar), 3e à dix secondes.

Primoz Roglic a non seulement refait ses dix secondes de retard au classement général, mais a pris un bonus de 39 secondes sur l'Équatorien, arrivé à 7e à 49 secondes. Le Slovène, 2e du Tour de France, compte à présent 39 secondes d'avance donc sur Carapaz et 47 secondes sur Hugh Carthy alors que le Tour d'Espagne s'achève dimanche à Madrid.

Premier Belge du jour, Tim Wellens (Lotto Soudal) s'est classé 30e à 2:36 du lauréat du jour.

Pratiquement tous les coureurs ont changé de vélo au bas de la côte d'arrivée dans cette unique étape disputée en contre-la-montre.

La 14e étape mercredi, de moyenne montagne, s'étendra sur 204,7 km entre Lugo et Ourense avec trois montées de 3e catégorie, dont le dernier sommet est situé à plus de vingt kilomètres de l'arrivée qui pourrait se jouer au sprint.

Le Tour d'Espagne s'achève dimanche à Madrid.