Vuelta: des chutes et la renaissance de Sam Bennett

Dans une étape très nerveuse, Stef Cras a dû abandonner tandis que l'Irlandais s'est imposé au sprint.

Comme souvent sur la première étape en ligne d’un Grand Tour, il y a eu de la casse. La nervosité était bien présente entre Bois-le-duc et Utrecht pour cette première opportunité pour les sprinters....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité