La poisse pour les Belges à la Vuelta: Steff Cras contraint à l'abandon, Gerben Thijssen craint une fracture de la cheville

Le Belge Steff Cras (Lotto Soudal) est le premier coureur à avoir abandonné dans la Vuelta, tandis qu'un autre de nos compatriotes, Thijssen, a lourdement chuté lui aussi.

Le Campinois de 26 ans a chuté en compagnie du Néerlandais Wout Poels (Bahrain Victorious) et de son coéquipier , le Polonais Kamil Malecki, a une dizaine de kilomètres de l'arrivée de la 2e étape du Tour d'Espagne, qui a relié Bois-le-Duc à Utrecht sur 175,1 km samedi. Si les deux premiers pouvaient repartir, le Belge restait au sol, entouré par l'équipe médicale, et devait abandonner, comme l'a indiqué son équipe Lotto Soudal sur Twitter.

Steff Cras, qui quittera Lotto Soudal pour TotalEnergies en fin de saison, disputait sa 3e Vuelta, et son 4e grand Tour. Il avait abandonné dans la 9e étape du Tour de France 2020. Son abandon porte à 181 le nombre de coureurs dans le peloton du 77e Tour d'Espagne.

Gerben Thijssen craint une fracture de la cheville

Gerben Thijssen (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) a chuté dans le dernier kilomètre de la 2e étape du Tour d'Espagne samedi à Utrecht. Le Limbourgeois, qui souffre de plusieurs éraflures, fini l'étape, en 177e position, mais il craint une fracture de la cheville. "Gerben a subi des abrasions aux fesses et à la cheville", a déclaré le médecin de l'équipe, Ruben De Gendt. "En ce moment, il peut à peine s'appuyer sur cette cheville. À première vue, il ne semble pas que quelque chose soit cassé, mais un examen plus approfondi à l'hôpital nous en dira plus. Il est également question d'une autre blessure, il est trop tôt pour faire des déclarations".

Gerben Thijssen espérait se mêler à la lutte pour la victoire samedi. "Cela ne s'est pas passé comme je l'attendais", dit-il. "Nous étions un peu loin dans le sprint, nous avons commencé à attaquer sur le côté droit, mais juste à ce moment-là, un coureur de Cofidis a abandonné. Boy (van Poppel) a hésité un moment, il a freiné légèrement. Puis, j'ai aussi freiné et j'ai perdu le contrôle de mon vélo. Je l'ai vu trop tard, j'étais concentré sur mon sprint. C'est dommage, j'avais beaucoup d'attentes aujourd'hui. C'est frustrant".

Thijssen souffre de plusieurs abrasions, mais il est surtout préoccupé par sa cheville. "Les écorchures, ce n'est pas grave, j'ai l'habitude après une chute. C'est surtout ma cheville qui m'inquiète. J'espère pouvoir continuer, mais ça sera difficile si quelque chose est déchiré ou cassé".

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be