Vuelta : Sam Bennett s'offre la deuxième étape

Sam Bennett s'est imposé à Utrecht.

Sam Bennett (Bora-hansgrohe) a remporté la 2e étape du Tour d'Espagne, disputée samedi sur 175,1 km entre Bois-le-Duc et Utrecht, aux Pays-Bas. Au lendemain du chrono par équipes d'Utrecht remporté par les Jumbo-Visma, l'Irlandais s'est adjugé au sprint cette première étape en ligne de la Vuelta 2022 devant le Danois Mads Pedersen (Trek-Segafredo) et le champion de Belgique Tim Merlier (Alpecin-Deceuninck), s'offrant un 4e bouquet au Tour d'Espagne.

Quatrième de l'étape, le Néerlandais Mike Teunissen (Jumbo-Visma) prend le maillot rouge de leader à son compatriote et coéquipier Robert Gesink.

Cinq coureurs, les Néerlandais Julius van den Berg (EF Education-EasyPost) et Jetse Bol (Burgos-BH), les Espagnols Xabier Mikel Azparren (Euskaltel-Euskadi) Pau Miquel (Kern Pharma, ainsi que le Français et Thibault Guernalec (Arkea-Smasic) sont sortis du peloton en début d'étape. Leur avance n'a pas dépassé la minute (56 secondes), avant que le peloton ne les reprenne à 59 km de l'arrivée. Entretemps, van den Berg avait franchi en tête l'Amerongseberg (4e catégorie), première "côte" répertoriée, ce qui lui permis de prendre les premiers points du GP de la montagne sur cette Vuelta 2022.

Luis Angel Mate (Euskaltel-Euskadi) se lançait ensuite à l'offensive à 5 bornes de l'arrivée, et prenait une trentaine de secondes d'avance avant que le peloton ne le reprenne à 21 km de l'arrivée.

Trois coureurs, le Néerlandais Wout Poels (Bahrain Victorious) et deux Lotto Soudal, le Polonais Kamil Malecki et Steff Crass, chutaient à une dizaine de kilomètres de la ligne d'arrivée. Si les deux premiers pouvaient repartir, le Belge restait au sol, entouré par l'équipe médicale, et devait abandonner.

Le peloton préparait de son côté l'emballage final, et ce fut Sam Bennett qui se montrait le plus rapide. Il décroche ainsi sa 58e victoire en carrière, la 2e cette année après Eschborn-Frankfurt, et son 9e succès sur un grand tour.

Mike Teunissen s'est lui emparé du maillot rouge de leader. Au général, le Néerlandais, qui avait été le premier maillot jaune du Tour 2019 grâce à sa victoire à Bruxelles, devance, dans le même temps, ses coéquipiers, l'Italien Edoardo Affini, le Néerlandais Sam Oomen et le triple tenant du titre, le Slovène Primoz Roglic.

Remco Evenepoel (QuickStep Alpha Vinyl) pointe au 10e rang à 14 secondes, devant ses coéquipiers Ilan Van Wilder et Julian Alaphilippe.

Le Tour d'Espagne restera aux Pays-Bas dimanche pour la 3e et dernière étape organisée sur 193,2 km autour de Breda. Lundi, ce sera le premier jour de repos, qui permettra le transfert vers l''Espagne, d'où s'élancera la 4e étape, 152,5 km entre Vitoria-Gasteiz et Laguardia.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be