La chronique d’Axel Merckx: “Le dernier adversaire de Remco, c’est lui”

Une chronique d'Axel Merckx.

La chronique d’Axel Merckx: “Le dernier adversaire de Remco, c’est lui”
©D.R./AFP
Je ne suis pas de ceux qui aiment vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué, mais tous les amateurs de cyclisme en Belgique sont en train de décompter les étapes qui séparent Remco Evenepoel du succès final sur la Vuelta. Si le Brabançon venait à monter...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité