Warren Barguil a remporté la 5e étape de Tirreno-Adriatico entre Sefro et Fermo au terme d'une étape longue de 155km. Le Français, qui faisait partie d'une échappée fleuve, s'est imposé avec une dizaine de secondes d'avance sur ses anciens compagnons, le Belge Xandro Meurisse et l'Italien Simone Velasco.

Derrière, dans le peloton, les cadors se sont livrés la bagarre dans les derniers kilomètres. À dix bornes du but, Remco Evenepoel est passé à l'attaque, immédiatement suivi par Tadej Pogacar et Jonas Vingegaard, ses deux plus grands adversaires pour la victoire dans ce Tirreno-Adriatico. Mais quelques centaines de mètres plus loin, notre compatriote a fait un tout-droit et s'est trompé de route, de même que ses deux compagnons d'échappée. 

Si Pogacar et Vingegaard ont rapidement réintégré le peloton, Evenepoel est revenu sur le parcours juste derrière le groupe des leaders. Il a donc dû rouler pour le réintégrer. Finalement, il a coupé la ligne avec une petite trentaine de secondes de retard sur le vainqueur du jour en compagnie des autres grands noms de ce Tirreno-Adriatico.