C'est aussi l'automne pour Bradley


LONDRES Les plus célèbres rouflaquettes du cyclisme n'existent plus. Bradley Wiggins a décidé de les raser. Le vainqueur du dernier Tour de France espère ainsi passer plus inaperçu.

"Elles étaient trop reconnaissables. J'en avais assez. Si maintenant j'enlève mon chapeau personne ne me reconnaît", a déclaré le Britannique lundi au The Sun.
Le timing est peut-être un hasard mais la publicité supplémentaire est bienvenue pour 'Wiggo'. Jeudi, son autobiographie intitulée 'My Time' est publiée en Grande-Bretagne.

© La Dernière Heure 2012