L'Anversois voulait initialement prendre le départ de Paris-Nice mais son équipe, Jumbo-Visma a déclaré forfait.

Avec l'annulation de nombreuses épreuves cyclistes ces derniers jours, il n'est pas facile pour les coureurs de se préparer de la meilleure manière possible aux classiques qui arrivent à grands pas. Certains, comme Philippe Gilbert, se sont rabattus sur Paris-Nice tandis que d'autres doivent encore trouver des alternatives pour palier toutes ces annulations. C'est le cas de Wout Van Aert. Le triple champion du monde de cyclo-cross devait préparer au mieux les classiques flandriennes en prenant le départ des Strade Bianche et de Milan-Sanremo. Au vu de l'annulation des deux classiques italiennes, l'Anversois voulait, lui aussi, se rabattre sur la Course au soleil mais son équipe, Jumbo-Visma a préféré ne pas s'y aligner pour éviter de rester bloquée en quarantaine comme ce fut le cas sur l'UAE Tour.

Résultat, Van Aert ne trouvait plus d'épreuves pour lui permettre d'arriver à son meilleur niveau sur le GP E3 Harelbeke, son premier gros objectif du printemps le 27 mars prochain. Finalement, une solution a pu être trouvée car son équipe a conclu un accord pour pouvoir participer à Nokere Koerse (mercredi 18 mars), le GP de Denain (jeudi 19 mars) et la Bredene-Coxyde Classic (vendredi 20 mars).

En attendant, cette semaine, Wout Van Aert s'est rendu à Gérone en Espagne pour un stage en compagnie de son équipier Maarten Wynants.