Dans moins de quatre jours, la première classique depuis l'interruption des courses en raison de la crise sanitaire sera disputée à l'occasion des Strade Bianche. La course italienne a acquis un statut de "sixième monument" au cours de sa très courte histoire débutée en 2007.

Parmi les prétendants à la victoire ce samedi, Wout Van Aert veut faire mieux que lors de ses deux premières participations lors desquelles il avait décroché la troisième place.

Interrogé par nos confrères de Sporza, le triple champion du monde de cyclo-cross affirme être prêt pour la reprise : "Dans les derniers mois, je me suis énormément entraîné dans les ascensions et je grimpe dès lors mieux que jamais. Escalader un col du Tour de France, c'est évidemment bien différent que l'ascension finale des Strade vers Sienne, mais bien savoir grimper, c'est toujours ça de pris."

Malgré tout, Van Aert est bien conscient qu'il va devoir se débarasser de plusieurs candidats à la victoire s'il veut s'imposer à Sienne : "Je vais devoir arriver seul. Des coureurs comme Julian Alaphilippe et Jakob Fuglsang avec qui j'étais échappé l'an dernier, sont certainement meilleur que moi sur ce type d'arrivées. Le plan est donc d'éliminer les grimpeurs sur les routes blanches, mais évidemment, c'est plus facile à dire qu'à faire."