Wout Van Aert va prendre part, ce dimanche à Boom, à la cinquième manche du Superprestige. L’Anversois, deux fois troisième le week-end dernier pour sa reprise dans les labourés, va tenter de capitaliser sur la belle impression laissée à Courtrai et à Tabor. Le coureur Jumbo-Visma, sacré sportif flamand de l’année ce vendredi, veut surtout poursuivre sa montée en puissance en vue des grandes échéances à venir.

"J’ai déjà de bonnes jambes. Mathieu van der Poel sera bientôt de retour sur les cross (NdlR : le 12 décembre à Anvers). J’espère pouvoir me battre en duel avec lui, juste comme avant. Je vise également les championnats", a assuré Wout Van Aert au Het Laatse Nieuws.

L’Anversois va partir, mardi, en stage en Espagne dans le but de préparer la suite de la saison hivernale. Mais le triple champion du monde de cyclo-cross restera en contact constant avec sa femme Sarah, qui devait accoucher début janvier et qui restera en Belgique.

"Je devais voir si je pouvais trouver un vol de retour tous les jours. Quand le besoin se fera sentir, je reviendrai certainement. Mais je suis aussi un cycliste professionnel et je dois être capable de faire mon travail au mieux", a détaillé le triple champion du monde de cyclo-cross.

Le mois de janvier à venir s’annonce donc intense pour Wout Van Aert avec sa paternité à venir, ses retrouvailles le 1er à Baal avec Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix), le championnat de Belgique à Meulebeke le 9 et les mondiaux à Ostende le 31. En comparaison, le cyclo-cross de Boom, ce dimanche, devrait ressembler à une balade de santé