Ce sont nos confrères du Nieuwsblad qui l'annoncent ce mardi: le champion de Belgique du contre-la-montre n'a toujours pas lâché ses béquilles…

Il y a un mois et un jour, Wout Van Aert s'élançait dans la peau du grand favori du contre-la-montre de Pau, au Tour de France. Quelques hectomètres avant l'arrivée, alors qu'il ne semblait toutefois pas en mesure de l'emporter, il heurtait une barrière et s'occasionnait une profonde entaille à la cuisse. Aujourd'hui, on apprend que sa rééducation prend plus de temps que prévu et que son entourage commence à s'inquiéter pour son hiver en cyclo-cross. "Je dois me reposer encore trois semaines pour récupérer complètement et redevenir un vrai sportif", déclare Van Aert dans le Nieuwsblad. L'Anversois a notamment dû reporter ses vacances à la semaine prochaine car il ne pouvait toujours pas marcher sans béquilles.

Au total, Van Aert aura donc été immobilisé pendant environ deux mois, ce qui impacte sa masse musculaire. Son directeur sportif Merijn Zeeman assure à nos confrères que "pour remettre un coureur qui repart de zéro en bonne forme, il faut dix à douze semaines". On pourrait donc ne pas revoir un Van Aert dans une forme correcte avant le mois de décembre. Sa direction attend d'ailleurs de voir le coureur retrouver son niveau avant de discuter avec les organisateurs de cyclo-cross. Le voir faire une impasse complète sur les labourés pour reprendre une préparation "classique" de coureur sur route au printemps n'est pas à exclure.