"J’étais fatigué du monde du cyclisme pro, j’avais besoin d’un nouveau défi..." Après huit saisons dans le peloton, Zico Waytens a décidé de pendre le vélo au clou en octobre dernier pour… enfiler les gants et se mettre à la boxe.

"Ce sont des amis qui m’ont transmis le virus du noble art, a confié l’ancien coureur de chez Cofidis, Verandas Willems Willems, Sunweb et Topsort Vlaanderen dans la presse néerlandophone. J’adore cette discipline dans laquelle j’ai toutefois encore énormément de choses à apprendre."

A 28 ans, le Flandrien a pourtant déjà fixé la date de son premier combat au 25 avril prochain dans son fief de Ledegem. "Je m’entraîne tous les jours même si je ne vis pas de la boxe, loin de là. Je travaille dans le département marketing d’une société multimédia. Mon nouveau patron connaît mon projet et me soutiens d’ailleurs dans celui-ci. Mais je parviens à combiner sport et vie professionnelle sans encombre jusqu’ici. Si ma condition physique est restée bonne, le haut de mon corps n’est pas assez développé et je dois me muscler le buste les bras. Je travaille également beaucoup la technique."

Pour le guider dans sa nouvelle carrière sportive, Zico Waeytens peut compter sur les conseils d’une référence. "J’ai rejoint le Boxing Team Houtland et suis entraîné par Filiep Tampere, le coach de Delfine Persoon (NdlR : championne du monde WBC 2014), continue le vainqueur de la 4e étape du Tour de Belgique 2016. Celle-ci me donne ainsi régulièrement des conseils. Je suis extrêmement motivé par la perspective de mon premier combat. J’ai reçu pas mal de messages sympas de la part de coureurs. Le vélo ne me manque-t-il pas ? Non, depuis que j’ai raccroché en octobre (NdlR : 50e du Mémorial Van Steenbergen le 13 octobre comme dernière course), je ne suis plus remonté en selle. Mes anciens compagnons d’entraînement Yves Lampaert ou Jens Debusschere m’invitent encore régulièrement à partager une sortie avec eux, mais je n’ai pas encore répondu favorablement à ces sollicitations."