Que valent Perbet et Reza ?

Christophe Verstrepen
Que valent Perbet et Reza ?

Samedi, les deux meilleurs buteurs de D1 seront sur la même pelouse

SAINT-TROND - MONS Achetés, respectivement, 150.000 et 275.000 euros par Saint-Trond et Mons, Reza Ghoochannejhad (sous contrat jusqu’en juin 2014) et Jérémy Perbet (sous contrat jusqu’en juin 2014 ou juin 2015 si Mons se sauve cette saison) ont vu leur cote augmenter depuis plusieurs semaines en même temps qu’ils enfilaient les buts. Samedi soir, les deux actuels meilleurs buteurs de D1 (13 roses pour le Dragon , 10 pour le Canari ) se livreront un duel à distance lors de Saint-Trond - Mons.

Une belle occasion pour les deux hommes de faire encore grimper leur valeur et attirer les regards de potentiels recruteurs.

“Les observateurs du foot belge ont enfin ouvert les yeux en ce qui concerne Jérémy Perbet” , relate Juri Selak, l’agent du Français. “Que cela soit à Charleroi ou à Tubize, Perbet a toujours trouvé le chemin des filets. C’est un buteur et il faut l’utiliser avec ses qualités. En onze mois, il vient d’inscrire 35 buts : 22 en D2 et 13 en D1. Difficile de faire mieux. Pour moi, il peut faire le saut vers un club du Top 5 belge. La Ligue 1 ? Il n’y pense pas trop. Jérémy préfère la Bundesliga ou le championnat néerlandais. Mais attention, Jérémy se sent très bien à Mons, un club qui lui a accordé sa confiance et qui a fait des efforts financiers pour le transférer. Reza ? Il est moins connu car néophyte en Belgique, mais il réalise un bon championnat et est plus jeune que Perbet. J’en ai eu de bons échos. Il a bien saisi sa chance à Saint-Trond. Maintenant, j’attends de voir sur la durée pour le juger.”

Jugés à 700.000 et 400.000 euros par le site transfermarkt, Perbet et Reza verront leur valeur marchande évoluer au fil de la saison. Mais ceux-ci possèdent un profil recherché par de nombreux clubs, à savoir celui de garçons trouvant assez facilement le chemin des buts. Un gros avantage pour eux…

“Si Perbet termine la saison avec 17 ou 18 buts, on ne va pas le vendre des millions car le marché est assez fermé et les clubs, dans leur majorité, ne font plus des folies financières”, ajoute celui qui fut aussi l’agent de François Sterchele. “Mais ce sera un garçon abordable pour des clubs à la recherche d’un buteur. Je ne peux pas vous donner comme cela un chiffre de sa valeur, c’est quasiment impossible. Cela dépend de trop de paramètres. Par contre, je peux vous certifier qu’en cas de départ de Mons, il sera plus facile de lui trouver un club que cet été.”

Et grâce à ce qu’ils ont montré depuis l’entame de la saison, Perbet et Reza ont facilement doublé leur valeur marchande.



© La Dernière Heure 2011

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be