Un PSG sans Zlatan et Cavani contre Anderlecht ?

Laurent Blanc, le coach des Parisiens, a expliqué lundi en conférence de presse qu'un doute subsistait concernant l'attaquant uruguayen et son collègue suédois.

AFP
Un PSG sans Zlatan et Cavani contre Anderlecht ?
©Photonews

Il n'est toujours pas clair que le Paris Saint-Germain puisse aligner ses deux attaquants vedettes Edinson Cavani et Zlatan Ibrahimovic contre Anderlecht, mardi soir au Parc des Princes, pour le match du Groupe C de la Ligue des Champions. Laurent Blanc, le coach des Parisiens, a expliqué lundi en conférence de presse qu'un doute subsistait concernant l'attaquant uruguayen et son collègue suédois.

"Edinson Cavani et Zlatan Ibrahimovic sont incertains. La blessure de Zlatan n'est pas trop sérieuse mais elle pourrait s'aggraver. S'il ne ressent aucune gêne à l'entraînement, je pense qu'il sera disponible", a dit Blanc.

Ibrahimovic, qui a planté quatre buts aux Anderlechtois il y a quinze jours au Parc Astrid, souffre d'une inflammation au genou, tandis que Cavani est blessé aux ischios-jambiers. Par rapport au duel remporté 0-5 à Anderlecht, le PSG pourra par contre compter sur son Brésilien Thiago Silva, qui pourrait ainsi faire son retour plus tôt que prévu puisqu'il semble remis du problème à la cuisse qui l'a privé de football depuis le 23 septembre.

"Il a bien travaillé, il a fait un bon travail physique. Il a une grosse envie. On ne va pas brûler les étapes non plus, mais on va essayer de faire en sorte qu'avant de retrouver son équipe nationale (ndlr: il est appelé en sélection brésilienne pour les matches des 16 et 19 novembre contre le Honduras et le Chili), il puisse participer à un ou deux matches avec le PSG", a expliqué son entraîneur lundi.


Herman Van Holsbeeck: "On ne sait jamais en football"

Balayé 0-5 il y a deux semaines au Parc Astrid, Anderlecht défiera à nouveau mardi soir le Paris SG au Parc des Princes pour le compte de la quatrième journée de la Ligue des Champions. Lundi, l'ensemble du groupe de John van den Brom a pris le train en direction de la capitale française. Interrogé par la presse à son départ, Herman Van Holsbeeck, le manager des Bruxellois, a exprimé un double sentiment.

"Nous sommes toujours fiers de jouer en Ligue des Champions, mais quand on affronte une véritable formation de pointe comme le PSG, la différence de niveau est quand même énorme", a-t-il expliqué. "Si nous voulons au minimum obtenir un bon résultat, tout le monde devra remplir ses tâches défensives. L'organisation sera très importante, sinon nous aurons de gros problèmes lors de ce déplacement. Il sera vraiment difficile de prendre les trois points là-bas, mais on ne sait jamais ce qu'il peut arriver en football"

Van Holsbeeck s'attend à une rencontre "très instructive" pour les Mauve et Blanc. "Après le match aller, l'ensemble du groupe des joueurs se rend bien compte que nous devons rester humbles et que nous devons aussi continuer de travailler très dur.

Très peu de supporters anderlechtois feront le déplacement à Paris. "Dans ce cas, on peut dire que le football n'est plus une fête... Nous aurions normalement pu attirer 2000 fans, mais seulement quelques-uns seront du voyage à cause des mesures de sécurité contraignantes et nous le déplorons fermement", a conclu le manager.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be