On craint de nouveaux débordements entre supporters anglais et russes

Le prochain match des Russes aura lieu mercredi à Lille et celui des Anglais le lendemain, à 40 km de là, à Lens.

AFP
On craint de nouveaux débordements entre supporters anglais et russes
©Photonews

L'UEFA rend son verdict mardi contre la Russie après les débordements de ses supporters au stade Vélodrome à Marseille, samedi, alors que l'Angleterre s'inquiète d'une nouvelle journée à risques, mercredi dans le Nord de la France, en marge des prochains matches des deux équipes à l'Euro.

Les graves affrontements de samedi ont fait 35 blessés, en majorité britanniques, dont un dans un état critique mais stable.

L'UEFA, l'instance européenne du football, vise la fédération russe dans deux procédures distinctes. Dans l'une d'elles, Russie et Angleterre sont en sursis: elles risquent la disqualification du tournoi si leurs supporters sont impliqués dans de nouvelles violences.

Mais dans l'immédiat, l'UEFA va dire mardi si elle sanctionne la Russie pour la charge des hooligans de ce pays vers les tribunes anglaise du stade Vélodrome au coup de sifflet final d'Angleterre-Russie (1-1).

Ces incidents valent à la fédération du pays hôte du Mondial 2018 d'être poursuivie pour des "perturbations" dans les tribunes, "comportement raciste" et lancer de "fumigènes" et "projectiles".

La Russie risque de débuter les qualifications de l'Euro 2020 avec des points de retraits, sanction qui peut être ferme ou avec sursis. La justice de l'UEFA n'a de prise que sur les dérapages à l'intérieur d'une enceinte, ce qui se passe autour relevant des autorités du pays organisateur.

Le prochain match des Russes aura lieu mercredi à Lille et celui des Anglais le lendemain, à 40 km de là, à Lens.

La Fédération anglaise (FA) ne cache pas ses "sérieuses inquiétudes" et craint de nouveaux heurts: les supporteurs anglais sans billet pour le match de jeudi à Lens, où l'Angleterre affrontera le Pays de Galles, doivent selon elle se rassembler dès mercredi à Lille, où la Russie affrontera la Slovaquie.

La FA demande que "les autorités se réunissent le plus vite possible à Lille et à Lens pour assurer un plan (de sécurité) coordonné et efficace".


Des supporters russes vont être expulsés de France

Des supporters russes contrôlés mardi dans le sud de la France vont être expulsés du pays, car ils sont soupçonnés de présenter une menace à l'ordre public après les incidents survenus samedi en marge du match de l'Euro-2016 Angleterre-Russie à Marseille, ont indiqué les autorités à l'AFP. Des vérifications d'identité effectuées auprès de 29 supporters russes étaient en cours mardi matin dans un hôtel de Mandelieu-la-Napoule, où il séjournaient près de Marseille.

L'opération de contrôle n'est pas terminée, mais les autorités ont d'ores et déjà décidé de placer certains d'entre eux en centre de rétention en vue de leur expulsion du pays, ont précisé les autorités.

Les contrôles d'identité effectués par la gendarmerie se font en coordination avec la Division nationale de lutte contre le hooliganisme (DNLH). Il s'agit notamment de vérifier si ces Russes font partie d'une liste de hooligans "dits à risque", a précisé François-Xavier Lauch, sous-préfet du département des Alpes-Maritimes.

Les supporters contrôlés s'apprêtaient mardi matin à partir en autocar pour Lille, où leur équipe doit affronter celle de Slovaquie mercredi après-midi.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be