Du Guronsan dans le vestiaire des Bleus, le Bild y voit un scandale de dopage

Le quotidien allemand a trouvé un os à ronger après l'élimination de la Nationalmannschaft en demi-finale de l'Euro.

rédaction en ligne
Du Guronsan dans le vestiaire des Bleus, le Bild y voit un scandale de dopage
©bild

Le quotidien allemand a trouvé un os à ronger après l'élimination de la Nationalmannschaft en demi-finale de l'Euro.


"Un stimulant dans le vestiaire français !" Voilà le titre d'un article du Bild qui fait couler beaucoup d'encre ce mercredi. Le quotidien allemand accuse de dopage l'équipe de France sur base de photos montrant une caisse de déchets dans le vestiaire des Bleus après la demi-finale perdue par l'Allemagne. 

De l'EPO? Des seringues? Des poches de sang pour une transfusion? Non, rien de tout cela. Le journaliste du Bild a trouvé, longtemps après la fin du match, un tube de Guronsan. Il s'agit d'un antiasthénique, un médicament pour lutter contre la fatigue notamment très apprécié des étudiants en plein blocus. Le Guronsan contient de la vitamine C et de la caféine. Ce produit ne figure pas sur la liste des produits interdits par l'AMA, l'Agence mondiale antidopage. 

Mais pour le Bild, qui a recueilli le témoignage d'un professeur allemand, il s'agit bien de dopage. "Pour moi, le Guronsan est un produit dopant. La caféine augmente les performances dans le sport. C'est prouvé. Cela augmente les capacités cognitives et la vitesse de réaction", déclare le professeur Fritz Sörgel. 

Du Guronsan dans le vestiaire des Bleus, le Bild y voit un scandale de dopage
©bild


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be