Waasland-Beveren, la seule fois où Sclessin a vibré

K. S.
Standard's Orlando Sa (front) celebrates with his teammates after scoring during the Jupiler Pro League match between Standard de Liege and Waasland Beveren, Sunday 23 October 2016, on the eleventh day of the Belgian soccer championship. BELGA PHOTO BRUNO FAHY
Standard's Orlando Sa (front) celebrates with his teammates after scoring during the Jupiler Pro League match between Standard de Liege and Waasland Beveren, Sunday 23 October 2016, on the eleventh day of the Belgian soccer championship. BELGA PHOTO BRUNO FAHY ©BELGA

La réception de Waasland-Beveren la saison dernière avait été un festival.

La saison dernière, le Standard avait connu des fortunes diverses lors de la venue de Waasland-Beveren à Sclessin. Le dernier affrontement en date remonte au 25 avril en… playoffs 2. Ce soir-là, devant 5.490 spectateurs médusés, Moren et Gano dictaient leur loi et offraient les trois points aux Waeslandiens (0-2) prolongeant la crise en borde de Meuse pour ce qui était le deuxième match sous les ordres de José Jeunechamps.

Mais quelques mois plus tôt, le 23 octobre 2016, c’était un Standard bien plus fringant qui accueillait Waasland-Beveren en phase classique. Après un partage au goût amer à Courtrai (3-3) la semaine précédente, les hommes d’Aleksandar Jankovic (9es avec 13 points) étaient bien décidés à se rapprocher du top 6 face à Waasland-Beveren, alors englué dans les profondeurs du classement (14e avec neuf points).

Cette rencontre aura donné l’occasion, la seule de la saison, à Sclessin de rugir de plaisir. Ce soir-là, les Liégeois s’en étaient effectivement donnés à cœur joie. Après trois minutes, Orlando Sa débloquait déjà le marquoir mais il était signalé hors-jeu au même titre que Belfodil, douze minutes plus tard.

Le Standard remettait le couvert et à la demi-heure, le match était déjà plié avec le but de Raman et le doublé d’Orlando Sa (3-0). En seconde période, Raman et Emond, sur penalty, portaient la marque à 5-0. En une soirée, les Liégeois s’étaient ménagé autant d’occasions que sur les premiers matches de championnat au point que le score aurait pu être bien plus lourd pour Waasland-Beveren qui, au coup de sifflet final, se retrouvait lanterne rouge. Le Standard, lui, poursuivait sa remontée au classement et pointait à la 8e place à deux unités du top 6.

Ce dimanche soir, le rapport de force, du moins si on ne se fie qu’au classement, sera inversé puisque c’est en tant que membre du top 6 (6e avec 18 points, soit huit de plus que la saison dernière à pareille époque), que Waasland-Beveren se présentera à Sclessin.

Aujourd’hui, les Waeslandiens de Philippe Clément sont tout sauf des oiseaux pour le chat liégeois comme en témoignent leurs derniers résultats (2-5 à Zulte et 2-1 contre Courtrai). Comme il y a un an, le Standard aura donc l’occasion de se rapprocher du top 6 en cas de victoire ce dimanche soir. Gageons pour les supporters liégeois qu’ils soient autant en voix à l’issue de la rencontre que la saison dernière.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be