Olivia Newton-John : la malédiction d’Aaron Ramsey a encore frappé

La chanteuse est décédée lundi. Les superstitieux y voient une nouvelle conséquence d’un but inscrit par le joueur gallois.

Olivia Newton-John : la malédiction d’Aaron Ramsey a encore frappé
©AFP/AP

On connaît le Club de 27, constitué de toutes ces stars de la musique décédée prématurément à l’âge de 27 ans et la malédiction de Toutânkhamon, mais connaissez-vous la malédiction de Ramsey ?

Aaron Ramsey est un joueur de football gallois, vainqueur de la Coupe d’Angleterre à trois reprises, champion d’Italie avec la Juventus en 2020 et évoluant désormais à l’OGC Nice après avoir terminé la dernière saison chez les Glasgow Rangers. Un joli palmarès qui n’occulte cependant pas ce pourquoi le garçon est – malheureusement – le plus connu : la malédiction qui porte son nom. Ou l’Effet Ramsey comme on l’appelle également. Depuis 2011, à chaque fois qu’il inscrit un but, une personnalité meurt dans les heures ou les jours qui suivent.

Ça a commencé en 2011 avec la mort d’Oussama Ben Laden alors que la veille il avait marqué contre Manchester United. Steve Jobs a suivi, puis le colonel Kadhafi, Whitney Houston, Paul Walker, David Bowie, Nancy Reagan, Chester Bennington (du groupe Linkin Park), Roger Moore, Stephen Hawking, Burt Reynolds, Mac Miller, George Bush père, Keith Flint (du groupe The Prodigy), Luke Perry et Jacques Chirac pour ne citer qu’eux.

Rebelote avec Olivia Newton-John. Elle s’est éteinte au lendemain du but inscrit pas Aaron Ramsey pour l’OGC Nice contre Toulouse ce week-end.

De quoi s’inquiéter de voir le gallois monter au jeu lors des prochains matchs qu’il disputera…

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be