Un peu déçus par les conditions d’hébergement (NdlR : chaleur trop importante dans les chambres) de l’hôtel De Residentie lors de leur stage d’avant saison il y a un an à Lichtaart, les Montois ont décidé de changer de crémerie et de passer de l’autre côté de la frontière belgo-néerlandaise. C’est donc à Mierlo (15 kilomètres d’Eindhoven et 210 de Mons) dans l’établissement Carlton De Brug que les Dragons poseront leurs valises dès dimanche après-midi pour une semaine de stage (retour prévu le samedi 6 juillet). Un choix judicieux dans un hôtel qui s’est spécialisé dans l’accueil des équipes professionnelles de football comme nous l’explique Patricia van Dijk, l’une des responsables communication du Carlton De Brug.

"Cela fait vingt-cinq ans que nous hébergeons des équipes en stage, mais aussi les formations qui doivent défier le PSV lors des matches européens. Plus d’une centaine de clubs sont passés dans notre hôtel. Les plus connus étant le Bayern Munich, Arsenal, Liverpool, Monaco, Bordeaux, Benfica, Valence, Malaga. On compte aussi dans nos anciens clients plusieurs équipes nationales : Angleterre, Italie, Maroc."

Au niveau des formations belges, La Gantoise, Genk et le Standard ont déjà fréquenté l’hôtel dont le complexe sportif voisin (9.000 m2) offre un panel très important de possibilités sportives (tennis, badminton, squash…), de zones de relaxation mais surtout une immense salle de fitness (2.000 m2).

En ce qui concerne finalement le plus important, les terrains de foot, ils se situent juste à côté de l’hôtel, ce qui évitera aux joueurs et au staff des déplacements inutiles.

"Pour le stage, j’avais demandé certaines choses à notre direction et je pense que nous ne serons pas déçus", expliquait Enzo Scifo, l’entraîneur montois. "De bons terrains, des chambres confortables et un endroit propice pour la récupération, voilà en résumé ce dont nous avons besoin. Pendant ce stage, les joueurs auront parfois trois séances par jour et seront fatigués. L’important sera de bien les faire bosser sans qu’ils passent dans le rouge pour éviter les blessures."

Pour ce stage, l’Albert déboursera la somme de 30.000 euros. Ce qui n’est en rien exorbitant vu la qualité des installations et le nombre de personnes (33 : 24 joueurs, cinq entraîneurs, deux kinés et un délégué et un responsable du matériel) prévu pour ce séjour d’une semaine.