L'arrière gauche français va faire son grand retour à la compétition avec le Barça


PARIS L'arrière gauche français Eric Abidal a fait son retour dans le groupe du FC Barcelone, convoqué pour un match du Championnat d'Espagne samedi contre le Celta Vigo, un an après sa greffe du foie en avril 2012, a annoncé vendredi le club catalan.

Le joueur de 33 ans avait été opéré une première fois en mars 2011 d'une tumeur au foie mais, rétabli en un temps express, avait pu participer à la fin de la saison du Barça, couronnée d'une victoire en Ligue des champions. Puyol lui avait d'ailleurs donné le brassard et l'honneur de soulever le trophée en premier, à Wembley.

L'international français (61 sélections depuis 2004) avait ensuite retrouvé l'équipe de France et prolongé son contrat en club jusqu'en juin 2013.

Victime d'une rechute, Abidal avait dû recevoir une greffe du foie en avril 2012. Son retour à l'entraînement collectif en décembre avait coïncidé avec la rechute de son entraîneur Tito Vilanova, réopéré depuis d'un cancer à la glande salivaire.

Le 21 avril, les médecins du club avaient donné leur feu vert pour un éventuel retour du Français dans le groupe du Barça.

Pour le match contre le Celta Vigo samedi, le retour d'"Abi" s'inscrit dans un contexte où les deux arrières gauches habituels (Jordi Alba et Adriano) ainsi que Puyol, qui peut dépanner sur ce côté, ont dû déclarer forfait.

Le milieu Xavi et l'attaquant Pedro seront également absents pour ce match, qui précède le quart de finale aller de la Ligue des champions contre le PSG.

Vilanova n'ira pas à Vigo, mais peut-être à Paris

L'entraîneur du FC Barcelone Tito Vilanova, revenu mardi en Espagne après deux mois de soins à New York après une rechute d'un cancer, ne se rendra pas à Vigo samedi pour la 29e journée de Liga, mais pourrait être sur le banc mardi contre le Paris SG en Ligue des champions.

"Les médecins et lui ont convenu de dire que ce n'était pas une bonne idée (de voyager avec l'équipe à Vigo). Il vient de terminer son traitement et les sept à dix jours après sa fin ont été très durs", a déclaré vendredi Jordi Roura, entraîneur adjoint, qui a pris les rênes de la formation durant l'absence de Vilanova.

"En fonction de son évolution, il pourrait bien aller à Paris", a-t-il ajouté.
Vendredi, Vilanova a pu toutefois diriger l'entraînement du Barça.



© La Dernière Heure 2013