Après plusieurs mois d'enquête, la police ne dispose pas d'"éléments suffisants" pour confirmer les liens éventuels entre Adriano et Fabiano Atanasio da Silva dit "FB"


RIO DE JANEIRO L'attaquant brésilien Adriano, transféré cet été de Flamengo à l'AS Rome, ne sera pas poursuivi pour des transactions présumées avec des trafiquants de drogue locaux, selon la police de Rio citée par la presse brésilienne.

Après plusieurs mois d'enquête, la police ne dispose pas d'"éléments suffisants" pour confirmer les liens éventuels entre Adriano et Fabiano Atanasio da Silva dit "FB", le chef du trafic de drogue de la favela Vila Cruzeiro, a expliqué le commissaire Luiz Alberto Andrade au site G1 de Globo.
L'enquête portait principalement sur une somme de 60.000 reais (environ 25.000 euros) retirée par Adriano sur son compte bancaire fin 2009. Selon les enquêteurs, l'argent avait été versé à "FB".

Adriano a reconnu que "FB" lui avait demandé de l'argent, mais assuré que c'était pour une fête pour les enfants de la favela, qui se trouve dans le quartier de Penha, dans la banlieue nord de Rio où Adriano est né et a grandi.
Il a précisé que la somme avait été retirée par sa mère, qui l'avait utilisée principalement pour acheter des paniers de victuailles sans rien verser directement au trafiquant.

La police enquêtait aussi sur deux photos considérées comme des "apologies de crime". Sur la première, Adriano fait avec les doigts les initiales "CV" d'une faction criminelle de Rio et sur l'autre il empoigne un fusil à la manière d'un trafiquant. Selon l'agent du joueur, il s'agissait en fait d'une carabine pour le paintball.

© La Dernière Heure 2010