Le Brussels négocie tous azimuts : Turquie, France, Suède...

MOLENBEEK Alors que Fran- ky Van der Elst tente de préparer le match de samedi à La Gantoise, le nouveau T1 du Brussels se voit contraint d'accueillir une série de joueurs en test à 48 heures de la fin du mercato : tout sauf l'idéal... Mais on le sait, à Molenbeek, on ne fait jamais les choses comme ailleurs...

Et puis, il y a le cas de Matumona Zola qui ennuie l'ex-Diable rouge à succès du Club Bruges. Le Congolais nous l'a confié dimanche soir : il a trouvé un terrain d'entente avec Gaziantepspor et désire rejoindre ce club situé non loin de la Syrie. Mais, si la somme de transfert proposée par les Turcs agrée le président Vermeersch, ce dernier refuse très logiquement les modalités de paiement (par tranches). Du coup, Bursaspor est maintenant entré dans la danse. Voilà une saga qui risque encore de se terminer peu avant minuit jeudi soir, après de nombreux rebondissements...

Côté renforts, le latéral droit français Cyril Kali (Tripolis) était toujours à l'entraînement hier mais ne devrait pas être conservé. Le Turc Erman Güraçar était également présent. Aujourd'hui à Kocaelispor, un club qui milite en division 2, ce défenseur central de 33 ans possède une belle carte de visite : Samsunspor, Besiktas, Ankaragücü, Trabzonspor, Gaziantepspor et Denizlispor. On a pu détecter son énorme expérience lors des exercices.

Stéphane Zubar est, lui, beaucoup plus jeune (21 ans). Formé à Caen, il n'a jamais évolué en L1 (souvent sur le banc) et fut prêté à Pau en Nationale la saison dernière. Disposant d'un beau gabarit et d'un bon placement, il sera revu ce mercredi, tout comme le Turc. "J'espère convaincre les dirigeants du Brussels car j'aimerais effectuer mes grands débuts au plus haut niveau et gagner du temps de jeu" , confie ce Guadeloupéen qui a fait toutes ses classes à Caen, tout comme son frère Ronald, aujourd'hui chez Gerets à l'OM.

Offensivement, le Suédois Olof Guterstam (Bronnapojkana) présente un beau CV avec une cinquantaine de réalisations en 150 matches de D1 suédoise. À ce niveau aussi, cela pourrait se débloquer dans les dernières heures du mercato .



© La Dernière Heure 2008