Albert Cartier remplace José Riga à Mons

Football

Kevin Centorame

Publié le

Albert Cartier remplace José Riga à Mons
© Photonews

José Riga a été limogé à 16 h. Un accord verbal a été trouvé avec Albert Cartier à 21 heures

MONS Cette fois, ce n'était une surprise pour personne puisque Geo Vanpyperzeele l'avait clamé haut et fort dès dimanche. Par contre, on ne savait pas si José Riga allait être limogé ou resitué dans l'organigramme comme le directeur sportif l'avait suggéré - peut-être dans le but de pousser le Liégeois à la démission. Convoqué à midi, le désormais ancien coach de l'Albert (qui affiche un bilan, coupe comprise, de 37v, 34d, 21n) a négocié plus de trois heures, et sur le coup de 16 h, le communiqué officiel tombait, sous l'énoncé "séparation à l'amiable".

"C'est un échec pour les deux parties", réagissait Geo Vanpyperzeele, faisant probablement référence à la prolongation du contrat du coach il y a quelques mois. "On a passé des moments valorisants avec José. Mais la situation actuelle veut qu'on prenne ses responsabilités, et je pense l'avoir fait. On pensait être installé dans un certain confort, mais tout s'est cassé en raison des résultats. J'ai contacté José en fin d'après-midi, et on sait tous les deux que ça ne se serait peut-être pas passé si on avait pu travailler ensemble avant..."

Sans citer de nom, le directeur sportif visait clairement Jean-Paul Colonval, à qui on attribue la précarité de la santé sportive montoise. José Riga, injoignable hier, ne doit pas penser le contraire.

Dès ce matin, c'est Michel Wintacq, le T2 , qui conduira le groupe montois, mais son intérim sera de courte durée. Dès hier soir, et même si le nom de Marc Wilmots était évoqué, c'est Albert Cartier qui négociait avec Dominique Leone et Alain Lommers dans les bureaux du président à Bernissart. Si ce dernier n'a pas encore reçu officiellement son C4 au Brussels, son clan considère que le limogeage par voie de presse et via le site web équivaut à une rupture de contrat unilatérale et qu'il n'allait avoir aucun mal à s'engager à Mons. Il a d'ailleurs trouvé un accord verbal sur un contrat de 6 mois sur le coup de 21 heures et signera ce mardi. Me Spreutels, l'avocat du Français, examine le contrat demain matin. Il devrait signer à 15h et être présenté à la presse dans la foulée. "Mercredi, Cartier dispensera son premier entraînement , assure Vanpyperzeele. Je tiens à dire qu'Albert Cartier et Marc Wilmots ne nous ont pas contactés. Nous avons fait la démarche. Par contre, beaucoup d'opportunistes l'ont fait avant même le départ de José ! Demol ? Je ne préfère pas parler des candidatures non-retenues..."

Quoi qu'il en soit, Leone a prouvé, en renvoyant son coach, qu'il n'était nullement résigné.



© La Dernière Heure 2008

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info