Cité à Sclessin durant le mercato, le Montois espère que, comme l'Albert, il retrouvera son véritable niveau face aux Rouches


MONS Cela fait quelques semaines qu'on ne voit plus les Montois au niveau séduisant qui était le leur en début de saison. À l'image de l'équipe, Alessandro Cordaro peine pour le moment, et ses dernières prestations peuvent être qualifiées d'insuffisantes quand on connaît son potentiel. "Je ne réussis pas ce que je voudrais faire pour le moment", explique l'international espoir. "J'ai essayé de jouer plus simplement samedi et c'est comme ça que je reviendrai à mon meilleur niveau. Je sais que je vaux mieux que ça. Certaines critiques me paraissent exagérées mais je dois passer au-dessus de tout ça et montrer aux gens qu'ils ont tort."

À sa décharge, Cordaro doit composer avec des changements de position assez fréquents : "Je respecte les choix de l'entraîneur et s'il me met à gauche, je ferai de mon mieux pour l'équipe. J'ai joué mes meilleurs matches dans l'axe et c'est là que j'ai commencé au Lierse. Je crois que M. Riga essaie de me rendre la confiance et le moral."

Les joueurs ont discuté lundi, comme pour crever l'abcès. Ils attendent maintenant de rentabiliser cette mise au point en match.

"Il y a eu Charleroi, puis Genk, et on a perdu la confiance", confie Cordaro. "On ne doit pas s'arrêter à ces matches-là parce qu'on a déjà montré qu'on savait bien jouer au football."

Et si le déclic s'opérait dimanche face au Standard ?

"C'est un match que j'attends avec impatience. Déjà parce qu'on avait parlé de moi là-bas cet été et ça va augmenter encore ma motivation. Mais de toute manière, c'est ce genre de match que tous les joueurs de foot veulent jouer. On nous dit en plus qu'il y aura une grosse ambiance, ça devrait être bien. Je ne crois pas qu'on soit obligé de prendre des points parce que le championnat est encore long mais c'est vrai que ça nous ferait du bien."

Cordaro disputera bientôt un match amical avec les moins de 20 ans face à Malines. En attendant des nouvelles de Jean-François de Sart mais en sachant aussi qu'il doit montrer autre chose pour aller à l'Euro Espoirs en juin prochain.



© La Dernière Heure 2006