Marc Wilmots sera-t-il le prochain sélectionneur de l’Algérie ? La réponse n’est pas encore connue mais cela ne devrait plus tarder. 

Selon les médias locaux, le président de la fédération de la fédération algérienne Mohamed Raouraoua dispose de deux noms sur sa liste pour succéder à Rajevac : celui de Marc Wilmots et celui de Rolland Courbis (ex-Rennes, Montpellier ou encore… Alger). 

Jeudi à Bruxelles et vendredi à Paris, Raouraoua serait entré dans la seconde phase de discussion avec les deux coaches, celle qui concerne leurs prétentions financières. 

Selon la presse algérienne, Marc Wilmots, conseillé par Jorge Mendes (l’agent de Cristiano Ronaldo notamment), dont les talents de négociateurs ne sont plus à prouver, exigerait un contrat de trois années, assorti d’un gros salaire (certaines sources évoquent 100.000 euros par mois). 

Il aurait également fait part de ses désirs d’emmener un adjoint avec lui. Si aucun accord n’a pour l’instant été trouvé entre les deux parties (le salaire et les primes demandées par le Belge seraient trop élevés), elles ont prévu de reprendre les discussions en début de semaine. Un accord pourrait rapidement intervenir. 

L’Algérie se déplace au Nigéria le 7 novembre prochain dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018.