Le club, actuellement 17e et avant-dernier de son Championnat, a insisté sur le fait qu'il ne voulait pas interdire à ses joueurs de faire le ramadan

FRANCFORT Le club de football allemand du FSV Francfort (2e division) a indiqué mardi qu'il avait adressé un avertissement à trois de ses joueurs ayant fait le ramadan cet été, en mettant en avant des raisons médicales et non pas religieuses.

Le club, actuellement 17e et avant-dernier de son Championnat, a insisté sur le fait qu'il ne voulait pas interdire à ses joueurs de faire le ramadan et qu'il agissait ainsi pour leur santé.

"Toute forme de jeûne, que ce soit pour des motifs religieux ou à des fins de régime, doit faire comme stipulé dans les contrats des joueurs l'objet d'un accord du club avant de débuter", a-t-il rappelé dans un communiqué.
"Il ne s'agit en aucun cas de notre part d'une atteinte à la liberté religieuse, car cela vaut aussi pour les joueurs chrétiens avant Pâques", a poursuivi le FSV Francfort.

L'encadrement médical rappelle que les joueurs faisant le ramadan prennent souvent des compléments alimentaires, ce qui doit "être fait en collaboration avec les médecins à cause d'éventuels problèmes lors des contrôles antidopage".
Selon la presse allemande, les trois joueurs concernés sont le Malien Soumaila Coulibaly, le Gambien Pa Saikou Kujabi et la Marocain Oualid Mokhtari.

© La Dernière Heure 2009