L'exemple le plus significatif est le Bayern Munich qui alignait au coup d'envoi huit joueurs disposant d'un passeport allemand

BERLIN La Ligue allemande de football (DFL) s'est félicitée mercredi du fait que près de deux tiers des joueurs évoluant dans les Championnats d'Allemagne de 1re et 2e divisions étaient de nationalité allemande, un chiffre inégalé depuis la saison 1999-2000.

"Ces chiffres montrent que notre politique de formation en Bundesliga porte ses fruits. Chaque année, les clubs investissent près de 80 millions dans les centres de formation", a déclaré Reinhard Rauball, le président de la Ligue allemande de Football.

Selon la DFL, 58% des joueurs de 1re division sont allemands et le chiffre atteint 71% pour la 2e division.

L'exemple le plus significatif est le Bayern Munich, champion d'Allemagne en titre. Pour la 1re journée contre Wolfsburg (2-1), le club bavarois alignait au coup d'envoi huit joueurs disposant d'un passeport allemand.

"Si un étranger est le meilleur à son poste, alors il doit jouer. Mais ce que je n'accepterai jamais, c'est une situation comme à Arsenal ou l'Inter Milan, où il n'y a presque aucun Anglais ou Italien", avait déclaré Uli Hoeness, le président d'honnneur du Bayern.

© La Dernière Heure 2010