Anderlecht en tête dimanche soir?

Football

LAURENT DENUIT

Publié le

Anderlecht en tête dimanche soir?
© Photonews
Il doit battre Westerlo ce soir. Charleroi joue au Cercle. Vendredi, Bruges a assuré l'essentiel sans plus

Suivez les matchs en direct

BRUXELLESDans une semaine, on y verra plus clair... Le championnat de Belgique va vivre deux prochaines journées si pas décisives, tout au moins instructives. Avec deux chocs, équitablement répartis. Ce week-end, c'est bien évidemment le déplacement dominical du leader genkois à Sclessin qui éclipse les autres matches. Une semaine plus tard, le clasico Club Bruges-Anderlecht fera de l'ombre aux huit autres rencontres. Dimanche, les sympathisants mauves espéreront, pour une fois, un succès liégeois face au Racing ou, mieux, un partage. Conjugué à une victoire du Sporting sur Westerlo, cela offrirait la place de leader aux Bruxellois. Notre championnat pourrait donc être à un tournant.

Podcast spécial Standard - Racing Genk



D'autant que le mercato a redistribué quelques cartes. Le seul club à en être ressorti mieux armé est, sans conteste, Anderlecht. Vercauteren s'est débarrassé de poids morts mais a pallié les lacunes de sa défense par l'engagement de Wasilewski et de Von Schlebrügge. L'arrivée de Jaja Coelho à Genk aurait pu être un plus si elle n'avait été dictée par la blessure de Bosnjak, qui manque au leader limbourgeois. Le départ d'Onyewu devra être digéré par le Standard qui a, certes, enfin trouvé en Dante un back gauche mais sans doute pas le défenseur puissant capable de faire oublier l'Américain.

Le Club Bruges a, lui, préféré changer de staff technique plutôt que de s'engager dans d'onéreux et toujours risqués transferts. Enfin, parmi les équipes en lutte pour l'Europe, La Gantoise a choisi la stabilité, misant sur des joueurs expérimentés en quête de revanche (Domoraud et Rudi), le genre de challenge dont Leekens raffole... À la lumière de ces transactions, il semble clair que la pression est clairement sur les épaules des Anderlechtois qui, après leur médiocre parcours européen, n'ont d'autre choix que de coiffer les lauriers nationaux le 19 mai. Dans le bas du classement, les clubs en danger ont été un peu plus actifs durant le mercato. Sera-ce suffisant pour redresser la barre ? Ce soir, à Roulers, les Mouscronnois tenteront d'offrir à Gil Vandenbrouck un dernier succès, le cinquième seulement de la saison (le dernier remonte au 14 octobre...), avant son remplacement par Ariël Jacobs. Mons, invaincu à domicile depuis deux matches, espère engranger lors de la visite du GB. À Saint-Trond, le Brussels sera-t-il capable d'aligner un deuxième succès de rang... comme lors des matches aller, face aux mêmes adversaires (les Molenbeekois avaient même entamé la compétition par un neuf sur neuf) ? Enfin, Charleroi doit redresser la barre, au Cercle, sous peine de sombrer dans l'anonymat du classement et d'enlever tout sel à la suite de sa saison...



© La Dernière Heure 2007

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info