Vanden Stock voit Genk perdre des points mais craint un départ de Biglia, de Tchite ou de Frutos

ANDERLECHT La bonne humeur était évidemment au rendez-vous à Anderlecht, au lendemain de l'écrasante victoire (6-0 !) face à Genk. Roger Vanden Stock n'aurait pu choisir meilleur moment pour s'adresser aux médias.

"Si on me demande si Anderlecht sera champion, je dis oui ! " lâchait Vanden Stock, presque euphorique. "On a la meilleure équipe, et je ne par- le même pas du calendrier. La pression est sur Genk et je ne crois pas que cette équipe pourra y résister. J'ai dit à son président que si le Racing gagne tout, il sera champion. Mais je n'y crois pas. On va tous les deux perdre des points mais Genk plus que nous. Les matches capitaux seront ceux contre les petits. J'avais dit qu'Anderlecht exploserait au deuxième tour. Les jou- eurs me donnent raison."

"Les jeunes Rouches pourraient être moins à l'aise en demi"

Mercredi soir, Hugo Broos prétendait que le 6-0 n'aurait pas de conséquences pour le championnat. Vanden Stock ne croit pas son ex-coach. "Je retourne la question : si Anderlecht avait été éliminé en Coupe en perdant 6-0 à Genk, est-ce que nous aurions des problèmes ? Il me semble que oui."

Et que dire des déclarations de Van Holsbeeck, il y a deux semaines, que d'ici la fin du championnat, Anderlecht ne doit penser qu'au résultat, pas au football-champagne ? Depuis lors, les Mauves n'ont jamais joué mieux. "Il faut absolument du spectacle à Anderlecht ! précise Vanden Stock. Nos supporters sont des supporters de la victoire mais ils ne seront jamais contents sans beau football. Notre entraîneur a trouvé la stabilité dans l'équipe, le bon football en est le résultat."

Et le Standard, l'adversaire en demi-finale de la Coupe ? "Ce sont des demis exceptionnelles. Le Standard me surprend et est meilleur qu'au premier tour mais vu son jeune âge, l'équipe pourrait être moins à l'aise dans certaines circonstances."

Entre-temps, certains joueurs se mettent de plus en plus en évidence. Ne craint-il pas un nouvel exode ? "L'objectif est de garder l'équipe et de l'améliorer, puisqu'on a des ambitions internationales. J'espère pouvoir garder mes joueurs mais je n'en suis pas convaincu. Pour plusieurs d'entre eux, la Belgique est un tremplin dans leur carrière. Je pense à Biglia, à Frutos ou à Tchite. Si je vois des renforts belges ? L'année passée, j'ai cité deux noms (NdlR : dont Boussoufa), et je me suis fait descendre par un président (NdlR : De Witte, de Gand). Je ne vais pas répondre." (Rires.)



© La Dernière Heure 2007